Quand l’ancien « prof » de Marie Stella lit « Pèlerin »…

Lire Pèlerin mène parfois à des rencontres inattendues… Voilà comment Jean-Pierre a renoué avec son ancienne élève, Marie Stella.
L’histoire se déroule en 1993. Je suis alors professeur en génie mécanique, marié, papa de quatre filles. La vie s’écoule tranquillement jusqu’au jour où je suis frappé par une méningite à listeria.

A ce moment-là, je frôle la mort. Après un coma de trois jours, je me réveille. Je suis paralysé des membres inférieurs. Six mois de rééducation plus tard,  je retrouve l’usage de mes jambes. Toutefois, je souffre de séquelles qui m’empêchent de reprendre mon travail de professeur.
C’est alors que ma femme, qui est infirmière, m’apprend que deux jeunes filles togolaises cherchent un professeur car elles veulent se préparer au concours de l’école d’infirmière, pour ensuite retourner au Togo.
Je m’empresse de regarder le programme de ce concours et voyant que les mathématiques, physique et optique demandés sont dans mes « cordes », je réponds positivement à cette demande. C’est donc chez les soeurs Augustines de Saint-Amand-Les-Eaux que je reprends mon travail, auprès de deux charmantes et studieuses jeunes filles: Viviane et Marie Stella.
Puis, elles font leurs études et je les perds de vue… Jusqu’à ce jour, il y a trois mois, où j’attendais mon tour chez le médecin. J’ouvre un magazine qui traine dans la salle d’attente. C’est Pèlerin. Je tombe alors sur un article qui raconte qu’une certaine Marie Stella  fait des miracles au Togo. « Mais bon sang je la connais cette soeur ! » me dis-je presque à haute voix!
Un signe du destin, un signe de Dieu auquel je ne crois plus depuis le départ de ma femme…
En sortant, je m’empresse de téléphoner au centre des Augustines de Saint-Amand pour connaître les coordonnées de Marie Stella.
Je tombe sur soeur Thérèse Marie, une charmante personne, qui me donne tous les renseignements.
J’envoie un mail à Marie Stella… qui me réponds aussitôt et m’invite à venir la voir auTogo !
Sitôt dit, sitôt fait : aujourd’hui, les billets d’avion sont pris et nous partons la voir ce 23 février 2013. Je dis « nous » car je m’y rends avec ma nouvelle compagne Isabelle, qui se fait une joie de partir en Afrique.
Voilà comment j’ai connu Soeur Marie Stella et comment vingt ans plus tard, je vais voir de près tout ce qu’elle a fait.

Cette entrée a été publiée dans Le réseau des amis français. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Quand l’ancien « prof » de Marie Stella lit « Pèlerin »…

  1. marie stella dit :

    Bravo mon prof vous avez de la mémoire
    Je vous attend avec beaucoup de joie je ne sais pas s’il faut se mettre en position d’ancien élève ….
    mais c’est génial de venir me voir avec tous mes enfants et malades à très bientot grosses bises

  2. Dumon Mireille dit :

    Et moi je me réjouis aussi , car je vais sans l’avoir prévu pouvoir faire la connaissance du Prof de Stella , puisque Présidente de l’Association Maminou ,qui depuis 2005 soutien Vivre dans l’Espérance , je vais me rendre avec Hélène de l’association Yendouboame , à Dapaong pour assister à L’Assemblée Générale de l’association crée par soeur Marie Stella …….des réjouissances en perspectives ! comme ont sait se réjouir là bas ……