En dialogue avec Tim, l’enfant sourd

Barbara, la psychologue qui a passé un long moment à Dapaong, cet été, nous conte ici l’histoire de Tim, l’un des enfants dont elle s’est occupé.
Parmi les enfants de l’orphelinat que je croisais tous les jours, il y en avait un plus particulièrement qui attirait mon attention. C’était un petit garçon d’une dizaine d’années, au regard intelligent, mais qui restait bien silencieux.

Quand j’étais venue chercher les enfants pour qu’on aille se promener, malgré la fièvre qu’il avait, il s’était habillé, bien décidé à partir avec nous. Il avait fallu plusieurs «grandes» pour le retenir. Cela m’avait fait de la peine.

Le lendemain, je l’avais croisé, le regard triste, assis seul. Il ne répondait pas quand je lui parlais, seulement de temps en temps un mouvement de la tête pour dire oui ou non. J’avais beau essayer tous mes petits trucs, rien ne marchait vraiment. Quelque chose m’échappait visiblement; je me demandais s’il comprenait le français. J’en ai alors parlé à Sœur Marie Stella, qui m’a donné l’explication: cet enfant avait fait plusieurs otites quand il habitait dans sa famille. Celles-ci, mal soignées, faute d’argent pour payer les soins, l’avaient rendu mal-entendant. Il rencontrait beaucoup de problèmes à l’école à cause de cela.

C’était à mon tour d’être bien silencieuse.

En France, une visite chez le pédiatre, quelques antibiotiques et on n’en parle plus! Au Togo, la vie d’un enfant peut basculer à cause d’une otite.

Les jours suivants, j’ai rectifié le tir pour être mieux comprise par Tim. Comme avec chaque enfant, malgré le peu de temps passé ensemble, un lien fort s’est créé, particulier.

Aujourd’hui, il ne quitte pas mes pensées. Je me dis qu’il doit bien exister un moyen pour lui permettre d’être appareillé, de retrouver une vie plus facile, et surtout de suivre une scolarité normale.

Cette entrée a été publiée dans Le journal de Barbara. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à En dialogue avec Tim, l’enfant sourd

  1. marie stella dit :

    Bravo Barbara en quelques semaines tu as beaucoup appris et tu nous as aussi appris beaucoup de choses merci pour ton témoignage sur le vécu des enfants .Que Dieu bénisse tes efforts pour vivre dans l’Espérance et donner de toi mème aux personnes ayant besoin de ton amitié en France Merci Merci grosses bises

  2. Dumon Mireille dit :

    Merci Barbara, pour ta générosité de coeur . Moi aussi j’ai connu il y a 8 ans un enfant sourd et muet à l’orphelinat St Augustin de l’association Vivre dans L’Espérance. Il s’appelle Jean Marie. C’est maintenant un beau et charmand jeune homme qui a réussi son diplôme de couturier et qui a toujours le sourire. C’est grâce à l’entourage attentif,chaleureux, et plein d’amour de tous les autres enfants de la Maison familiale , de Maman Rita et de Soeur Marie Stella , qu’il a pu s’épanouir, et accéder à l’autonomie. D’ailleurs il n’est pas muet , puiqu’il a réussi a dire des mots qu’il a appris à lire sur les lèvres des autres , qui l’ont intégré dans le groupe et accompagné tout ce temps avec patience .
    Sans aucun doute le petit Tim suivra lui aussi le même chemin d’autant plus qu’en France une Barbara pense à lui et trouvera sans doute encore les moyens de lui témoigner son affection . Je t’adresse des pensées très amicales : Mireille

  3. tarpin dit :

    Bonjour,
    je viens de découvrir Soeur Marie Stella dans Panorama, très touchée par son témoignage. Je suis médecin de formation et deux de mes 8 frères et soeurs sont appareillés, alors l’histoire de Tim m’interpelle, je ne connais pas le Togo, je connais seulement le Bénin ,et je me demande si Tim ne pourrait pas être vu par le Dr Emmanuel RACY, ORL qui d’apres ce que j’ai lu va en mission humanitaire pour l’ordre des frères st jean de Dieu a Tanguiéta , je pense que ce n’ai pas trop loin de vous, je crois aussi qu’ils sont présents à Afagnan au togo mais je ne sais pas ou c’est… je sais pas si ça peut aider Tim ..

    avec mon amitié de France
    corinne