Soeur Marie Stella : »Nous rêvons d’une école artistique »

Soeur Marie Stella et la plus populaire des petites filles de Sainte-Monique : Dado-Océane (photo VIE)

Soeur Marie Stella et la plus populaire des petites filles de Sainte-Monique : Dado-Océane (photo VIE)

« Vous allez, chacun, me dire : « Nous avons le sentiment que ce que nous faisons est une goutte d’eau dans l’océan » mais cet océan ne serait pas ce qu’il est sans cette goutte d’eau. Voyez qu’il est bon d’AIMER et, ensemble, nos forces deviennent les montagnes. »
C’est en ces termes que Soeur Marie Stella écrit à tous les donateurs et amis de l’association Vivre dans l’Espérance, pour faire le point sur tous les projets en cours. Voici sa lettre.

Très chers Parrains, marraines,
Cher(e)s lecteurs et lectrices de Pèlerin et Panorama,
Chers donateurs connus et anonymes,

Bacheliers, couturières, apprentis... tous les jeunes auront, à terme, un métier grâce à l'association. (photo VIE)

Bacheliers, couturières, apprentis… tous les jeunes auront, à terme, un métier grâce à l’association. (photo VIE)

Les "ados" autour de Soeur Marie Stella (photo VIE)

Les « ados » autour de Soeur Marie Stella (photo VIE)

« La Pauvreté la plus terrible est la solitude, le sentiment de ne pas être Aimé », nous dit Mère Teresa. Avec vous et ensemble nous avons bravé le constat de cette citation en allant bannir les barrières  qui nous séparent. Désormais nous sommes à jamais liés par un lien d’amour inséparable.
C’est par ces mots que je reviens vers vous, tout simplement pour vous dire merci de votre affection, de vos différents courriers ;  vos aides de tout genre nous montrent combien chaque enfant est porté, aimé dans son existence alors qu’il est parfois rejeté dans sa propre famille et sa communauté.
-Grâce à vous, plus de 1000 enfants ont repris le chemin de l’école traçant ainsi jour après jour leur avenir.
-Grâce à vous, 45 enfants sont en apprentissage d’un métier pour trouver à leur tour un travail et prendre place dans la société.
-Grâce à vous, plus d’une centaine de grand-mères retrouvent goût à la vie en s’occupant de leurs petits-enfants laissés seuls par le décès de leurs propres parents.
-Grâce à vous, bien qu’elles n’aient pas eu la chance d’être scolarisées, douze jeunes filles n’ont pas été contraintes par la misère à accepter un mariage forcé ni de sombrer dans la prostitution.  Elles apprennent un métier : la couture.
-Grâce à vous, 150 enfants contaminés à la naissance peuvent vivre comme les autres et lutter pour résister au virus du sida et tracer leur avenir jour après jour. Grâce à vous de nombreux malades ont retrouvé dignité, force, goût de vivre pour continuer l’éducation au fil du temps de leurs enfants.
-Grâce à vous, de nombreux malades prennent des responsabilités au niveau de l’Association Vivre dans l’Espérance. Ils recueillent un enfant abandonné ou un enfant qui a perdu sa maman à la naissance. Ils rendent d’énormes services à l’Association en reconnaissance de leur santé retrouvée.
-Grâce à vous, une équipe de 22 personnes salariées et 46 bénévoles travaillent nuit et jour pour faire reculer la maladie et assurer pour plus de justice. Car nous n’avons toujours pas la subvention du pays.
Avec vous, nous avons pu réaliser beaucoup de rêves : les orphelinats Saint-Augustin et Sainte-Monique, ces maisons ouvertes à tous nos enfants à toute heure de la journée et la journée et la nuit pour accueillir, écouter, consoler, prier.  Avec vous, nous avons créé le centre de santé pour les malades du sida, centre de soins et de soulagement.
Avec vous, nous avons construit une ferme pour appuyer  nos actions au niveau alimentaire. Un poulailler est en train de se mettre en route.
Avec vous, Lambert notre jeune, responsable de la ferme a pu accueillir deux jeunes de l’association en formation agricole afin de continuer de donner une chance aux orphelins qui le désirent.  Pendant toute cette saison sèche nous avons bénéficié de leurs légumes,

Les oignons produits par la ferme de Vivre dans l'Espérance. (Photo VIE)

Les oignons produits par la ferme de Vivre dans l’Espérance. (Photo VIE)

des tomates, des oignons. Pour appuyer les orphelinats et la cantine des enfants malades.
Ensemble nous osons continuer la route avec nos jeunes, nos enfants nos différents projets :

  • Elargissement de la Maison Saint-Jean : cette maison qui nous aide à accueillir nos visiteurs et permet de louer des chambre à d’autres personnes de passage. Les bénéfices  de cette activité génératrice de revenus servent à soutenir nos actions. Mais le nombre de chambres est insuffisant.
  • Délocalisation du centre de Santé. Les locaux sont devenus trop petits car les besoins sont énormes. Nous n’avons pas assez de salles de consultation, d’écoute, de salles d’hospitalisation de jour, de salles pour les mourants abandonnés de familles pour leur permettre de mourir dignement. Malgré nos efforts, il reste encore des cas difficiles à gérer.

L’école artistique.

Nous rêvons d’une école artistique avec plusieurs métiers d’artisanat d’art à apprendre qui sera ouverte à tous et à nos orphelins ; nombreux sont nos enfants qui ne pourront pas franchir le cap du Bac car ils n’ont pas eu la chance de bien évoluer  en famille. Néanmoins, il faut donner chance à tous et à chacun dans la vie.

Les études Universitaires.

Ce volet a longtemps été porté par certaines Associations et familles, la tâche étant grande.  C’est le projet que vient de lancer Anne Ponce dans Pèlerin. Occasion de dire et redire  un sincère merci à ce journal qui nous soutient depuis des années. Grâce à eux, nous pouvons tous vous rejoindre pour partager, porter avec vous. Nous désirons avoir des cadres parmi nos enfants pour prendre le relais, être les futurs bienfaiteurs de leurs propres frères et sœurs. Ce serait beau!

Certains ont pu commencer des formations et d’autres attendent pour la rentrée scolaire 2013. Je suis fière d’annoncer que treize sur quatorze adolescents ont eu leur bac !
Nous renouvelons nos excuses pour certaines lettres des parrains qui ne sont toujours pas au rendez-vous ; souvent les enfants habitent très loin et les routes selon les saisons ne sont pas forcement praticables. Ici au Togo, les enfants sont très en retard dans leur scolarité et il arrive même qu’en classe de CM ou 5e et 4e, l’enfant ne peut pas écrire une lettre à son parrain ou à sa marraine. Alors, nous mobilisons d’autres orphelins pour aider l’enfant à envoyer une lettre. Certains parrains ne comprennent pas car ce n’est pas toujours la même écriture. Ce n’est pas forcement la même personne qui écrit. C’est selon les disponibilités.

Merci pour votre compréhension car certains parrains ont  arrêté leur parrainage à cause de cette incompréhension. Et la nouvelle est souvent difficile à annoncer à l’enfant.
Sachez qu’il n’y a pas de jours où nous ne pensons pas  à vous. Nous vous portons tous les jours dans les deux chapelles des deux maisons et par le chapelet de nos Amis de saint Augustin. Nous vous embrassons tous!
Sœur Marie Stella Kouak
Orphelins et Enfants Rendus Vulnérables de l’association VIE
Conseil d’Administration
Personnel de l’Association

B P 59 Dapaong
Tel : 27 70 87 65 /27 70 85 75/24 45 60 74
E-mail :sema.marcel@yahoo.fr /mariestella269@gmail.com

Cette entrée a été publiée dans Marie Stella écrit. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Soeur Marie Stella : »Nous rêvons d’une école artistique »

  1. Fr Gilbert GBANYOBEDJOA dit :

    Merci ma soeur pour tout ce vous faite pour ces enfants, c’est une mission noble que le Seigneur vous a confié. Que lui même vous accorde la force et les grâces nécessaire pour continuer cette mission et lutter pour l’épanouissement et la réussite de ces enfants. Je vous assure de mes humbles prières.

  2. Bravo pour tout le travail accompli et pour le message d’Espérance, de Dignité et de Partage.
    Nous sommes fiers de voir le travail qui s’accomplit dans les conditions que l’on sait.
    Bravo à Marie Stella et à toute l’équipe.
    Nous ne vous oublions pas !

  3. « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger (…) Mt.25, 35-36. C’est la vérité : toutes les fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frère, c’est à moi que vous l’avez fait Mt.25, 40. » C’est un appel à toute personne de porter cette mission dans son cœur en accomplissant sa part et ensemble nous construirons un monde nouveau. Mes sincères remerciement et félicitation à l’Association Vivre dans l’Espérance avec qui j’ai l’honneur de coopérer depuis déjà un an sur projet Amour et Espérance « prise en charge holistique du VIH Sida » de l’OCDI CARITAS TOGO. Nous sommes tous interpellé chacun, qui qu’il soit, où qu’il soit, à apporter son soutien pour l’amélioration et la continuité des actions d l’Association Vivre dans l’Espérance.