Un spectacle musical France-Togo-USA sur « 3 notes d’espoir »

Grâce à l’initiative de la fondation des Apprentis d’Auteuil, le 6 août, de 16h30 à 18h30, à l’American Church, au centre de Paris, douze enfants de Vivre dans l’Espérance chanteront et danseront. Ils participent à un spectacle musical construit en commun avec des enfants français et américains. En tout 36 enfants seront réunis pour l’occasion.
la vidéo ci-dessous montre les répétitions qui ont eu lieu au printemps, à Dapaong, entre les Africains et les Français. « Nous sommes revenus du Togo très touchés. Remplis d’émotions fortes,

émerveillés de la gentillesse et de la simplicité des gens qui nous ont accueillis. » Charles Dumas, chef de chœur et éducateur à la fondation des Apprentis d’Auteuil est rentré enthousiaste de son premier voyage auprès des pupilles de Sœur Marie Stella.
En avril dernier, il a emmené à Dapaong, au nord du Togo, douze enfants dont l’éducation est confiée à la fondation. Ils constituent le  groupe  des « Petits Violons du Vésinet » qui apprend  la musique classique à un haut niveau. Leur mission consistait à répéter avec les jeunes chanteurs et danseurs de Vivre dans l’Espérance, un spectacle musical qui sera montré au public à Paris, le 6 août prochain, avec la contribution d’un troisième partenaire, un chœur d’enfants américains.
Car, le projet est né aux Etats-Unis. En 2012, Charles Dumas emmène un autre chœur,

La pochette du disque.

La pochette du disque.

« Family One », formé de jeunes semi-professionnels, enregistrer un disque à New York. Là, il rencontre un célèbre batteur de jazz, Ulysses Owen Jr, qui, avec sa famille vient de créer,  à Jacksonville, en Floride, la fondation Don’t miss a beat, dont le but est d’éduquer à l’art les enfants en difficulté. De ce contact, germe l’idée de monter un spectacle commun.
Xavier Lafont, responsable des actions éducatives de solidarité internationale chez les Apprentis d’Auteuil suggère alors d’ajouter comme troisième partenaire, les enfants de Vivre dans l’Espérance, dont il a pu, lors de contacts précédents avec les apprentis du Nord de la France, apprécier le sens de la musique, du chant et de la danse. Ulysses Owen Jr est tout de suite partant : l’idée de mettre en contact ses protégés, majoritairement afro-américains, avec des enfants africains lui parait très intéressante. C’est ainsi que naît, il y a un an, le projet de spectacle musical commun « 3 notes for hope » (Trois notes pour l’espoir ).
« Nous avons imaginé l’histoire d’une petite fille qui voyage autour du monde. Autour de cet argument souple, les enfants montrent ce qu’ils savent faire et le spectacle musical a déjà beaucoup évolué grâce aux échanges et ajouts qui ont eu lieu au Togo. » explique Charles.

Les musiciens, chanteurs et danseurs togolais et français à Dapaong. (Photo D.R.)

Les musiciens, chanteurs et danseurs togolais et français à Dapaong. (Photo D.R.)

« Nos enfants connaissent de grandes difficultés sociales, scolaires, psychologiques ou éducatives… témoigne Xavier Lafont. Mais au Togo, ils ont été frappés par la pauvreté extrême. Cela a relativisé leurs problèmes. Inversement, les jeunes Togolais comprennent désormais qu’en France aussi, des enfants souffrent, connaissent des drames.» Avec l’aide d’Honoré, musicien, chanteur et animateur de la chorale de Vivre dans l’Espérance, les répétitions ont été très intenses, malgré la chaleur éprouvante.
Le temps a manqué pour imaginer le même voyage aux Etats-Unis, mais les trois « troupes » vont se retrouver au Vésinet, en région parisienne, quelques jours avant le spectacle, pour de grandes répétitions. « C’est un rêve qui s’accomplit ! » n’en revient encore pas Charles Dumas, qui énumère tous les obstacles matériels et administratifs qu’il a fallu surmonter pour que cette rencontre internationale puisse avoir lieu. « C’est important de travailler avec ceux qui n’ont rien, car dans leur chant, ils donnent tout ! » Ce n’est pas Sœur Marie-Stella qui le démentira.
Sophie Laurant

Dates et lieux des concerts parisiens :

  • Le 6 août, de 16h30 à 18h30, au théâtre de l’American Church, 65 Quai d’Orsay, 75007 Paris (les trois chorales réunies)
    Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour assister au concert :
    3notes@apprentis-auteuil.org
  • Le 8 août, à 14h,  à la Maison Sainte Germaine 58, rue Desnouettes 75 015 Paris (seulement les petits Togolais)

Dates et lieux des concerts des jeunes Togolais dans le Nord, à l’invitation du diocèse de Cambrai :

  • Le 9 août, à 15 heures, en salle d’animation Béthanie  pour les résidents de affiche concerts Dapaongl’EPHAD, à Saint-Amand-les -Eaux
  • Le 9 août à 20 heures, à la basilique Sainte-Maxelende, à Caudry
  • Le 10 août à 16 heures, au théâtre du jardin de la Tour à Saint-Amand-les-Eaux
  • Le 14 août à 20 heures 30, à la cathédrale de Cambrai
  • Le 17 août à 16 heures, à la Chapelle Saint-Augustin, à Hardelot

Date et lieu du concert à Lourdes :

  • Le 24 août à 16 heures, à l’église Sainte-Bernadette

Contacts: 06 68 17 88 86 ou 06 08 60 74 65  jeunes@cathocambrai.com
Saint-Amand-les -Eaux : sœurs Hospitalières : 03 27 48 04 77 : hsc.stamand@orange.fr

Cette entrée a été publiée dans Les apprentis d'Auteuil. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un spectacle musical France-Togo-USA sur « 3 notes d’espoir »

  1. Vincent HERLIN dit :

    BRAVO LES ENFANTS DE VIVRE DANS L’ESPÉRANCE !
    Vous êtes toutes et tous des stars ! C’est ce que vous nous avez montré hier à Paris, avec vos amis français et américains… Fabuleux conte musical universel, plein de poésie et d’émotions. L’Afrique était à l’honneur à travers vous, le chant et la danse dans la peau ! Je me suis cru à Dapaong…
    Merci de ce beau moment de joie, d’échange et d’émotions.
    Clins d’œil à Emmanuella, Charlotte, Madeleine, Bertille, … et tous les autres. Ainsi qu’à Hortense, Honoré, et Sr Marie-Stella !
    Belle poursuite pour votre séjour en France.
    Vincent

  2. kpapile Esaie dit :

    Félicitation à tous les enfants et à l’équipe d’encadrement.