Le voyage des jeunes de Cambrai vu par Kokou

Le groupe de Cambrai 2014. (Photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Le groupe de Cambrai 2014. (Photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Comme chaque été depuis plusieurs années, les jeunes de la Pastorale de Cambrai sont venus passer trois semaines à Dapaong. Au programme : soutien scolaire, organisation d’un spectacle et découverte du travail de l’association et de la vie au Togo. Alexandre-Kokou, secrétaire et reporter à l’association Vivre dans l’espérance, nous raconte leur séjour.      Le 5 Juillet 2014, 19 jeunes -six garçons, treize filles et leurs encadrants – sont

Jonathan, Sophie et Augustin font de la peinture en classe de maternelle sous la direction d' Etienne. (Photo Juliette Vincent.)

Jonathan, Sophie et Augustin font de la peinture en classe de maternelle sous la direction d’Etienne. (Photo Juliette Vincent.)

arrivés à Dapaong. Ils ont logé à la Maison d’hôtes, Saint-Jean, dans le but d’organiser  trois semaines de cours de vacances aux enfants des deux orphelinats. Parmi eux, il y avait quatre infirmiers qui ont, eux, passé leur séjour au centre de soins Maguy et à l’hôpital pédiatrique.

Le Lundi 07 Juillet, de 14 heures 30 minutes à 17 heures, ce groupe a été accueilli au centre Maguy par les enfants des deux maisons familiales Saint-Augustin et Sainte-Monique. Le lendemain, au centre Maguy, les enfants de primaire et secondaires ont été répartis par groupes et les cours ont commencé.

Une semaine plus tard, ils ont découvert la ville de Dapaong, accompagné d’un  garçon de la Maison Saint Augustin. Ils ont visité la maison de prière de Dapaong (Le lieu des Pèlerinages appelé Dalwag) et les bords de la rivière. Ce même soir, à la maison Sainte-Monique, les jeunes Apprentis d’Auteuil, sont arrivés et une séance de prières ensemble avec ces deux groupes et les enfants des deux maisons, a été organisé. Une partie de football a suivi. Comme le même jour, se déroulait la finale de la Coupe du monde, au Brésil, ma télévision a été déposée dans la cour.

Gwendoline aide un enfant en classe de CE. (Photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Gwendoline aide un enfant en classe de CE. (Photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Chaque matin, les jeunes de Cambrai se regroupaient avec les enfants au centre Maguy pour marcher tous ensemble jusqu’au Collège Mon-Fant où avaient lieu les cours (Un collège catholique situé à quelques mètres de la Pédiatrie).  Les cours commençaient à 8 heures, avec une petite pause à 10 h. Juste après la pause, des jeux étaient organisés pour certains au sein de la clôture de la Pédiatrie et pour d’autres, les cours reprenaient jusqu’à 11h30.

Chaque soir, la classe de 6e & 5e continuait les cours d’anglais et rejoignait les autres groupes à 16 heures pour les différents jeux. Un des groupes était dirigé par Richard (l’un des enfants de l’Association Vivre dans l’Espérance qui est au séminaire) avec des instruments musicaux pour les différentes danses togolaises et Françaises. Il y a eu des séances de prières du Chapelet ou de la messe à la maison Sainte-Monique avec les enfants des deux maisons après ces différents jeux.

Le Dimanche 20 Juillet, un match de football a été organisé contre les garçons de la

Une partie des jeunes à la découverte des grottes, guidés par Nina. (photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Une partie des jeunes à la découverte des grottes, guidés par Nina. (photo Kimberley Gaillard et Gwendoline Bruguet.)

Maison Saint-Augustin. Le lendemain, après les cours, il y a eu répétition du spectacle présenté à la fin du séjour des jeunes de Cambrai. A cet effet, différents jeux ont été organisés au centre Maguy avec des différents groupes.

Le spectacle fut présenté le mercredi 23 Juillet au centre Maguy à partir de 15 h 30. Il débuta avec un sketch ayant pour titre « La création du Monde ». Chaque jour de cette Création fait l’objet d’une danse jusqu’au 7e jour où le Père très Saint s’est reposé. Les jeunes Français chantèrent une chanson qu’ils ont composé pour les enfants de l’association.

La soirée poursuivie par la distribution des cadeaux à tous les enfants qui avaient participé aux cours du premier jour jusqu’à la fin. Ils finirent par une grande fête mêlant chants français et togolais, surtout « Moba ». La messe d’au revoir fut animée à la Maison Sainte-Monique tout juste à la fin du spectacle. Ils prirent le bus pour Ouagadougou où ils s’envolèrent pour la France le jeudi 24.
Alexandre Kokou Senam Aholou

Voici un extrait d’un des chants composés et chantés par ce groupe de jeunes :

Refrain : Amis de Vivre dans l’Espérance
Merci de votre Accueil en confiance
vos joies, sourire, amour et chaleur

Le spectacle de fin de séjour. (Photo Juliette Vincent.)

Le spectacle de fin de séjour. (Photo Juliette Vincent.)

resteront gravés dans nos cœurs.

A  l’école ensemble, on a appris,
les après midi, jeux, ou rire
Jouer, chanter, danser, prier
que de partage et de diversité !
A Sainte Monique, on a prié,
nos journées se terminent par le chapelet
Un soleil brille à l’orphelinat
.
C’est la douce Maman Rita.
N’oublions pas la communauté
qui sur nous a toujours bien veillé
Sœur Edith qui nous a accompagnés
avec joie et amour et simplicité
.
Cette chanson ne serait pas complète
sans parler de  Sœur Marie Stella
Avec qui la vie est une fête.
Son sourire et Amour sont toujours là.
Merci à Dieu de nous avoir réunis
Et que Français et Togolais soient amis.
Merci d’avoir rendus nos cœurs
de partage avec vous, ce qui est le bonheur.
Continuez à rayonner chaque jour
Briller de joie et de foi pour toujours.
Vous êtes dans nos prières les amis.
Dieu nous a ressemblé en Famille.

 

Cette entrée a été publiée dans Les jeunes écrivent, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.