Sœur Marie Stella : « Nous avons béni le terrain du futur centre de soins »

Chers amis, lecteurs de Pèlerin,

Soeur Marie-Stella © Bruno Levy

Soeur Marie-Stella © Bruno Levy

Je tenais à vous annoncer que nous venons de bénir le terrain pour le futur centre de soins pour les malades du sida. Le ciment et le sable ont été livrés. Nous attendons encore un dernier papier administratif et les travaux pourront commencer.

Nous devons être patients mais en attendant nous avons appris une très bonne nouvelle : grâce au soutien actif et de longue date de Pèlerin et à votre générosité à tous,  l’association Aide à l’Eglise en Détresse a pris notre dossier au sérieux et nous a apporté 60 000 € qui viennent s’ajouter à vos 32 000 € de dons et aux 3000 € de l’association Maminou.

La vie continue à l’Association Vivre dans l’Espérance. Les étudiants qui ont eu leur diplôme en juin sont tous en stage à Lomé en espérant que cela débouche sur un vrai travail.

Plusieurs bonnes nouvelles…

Nos couturières sont occupées à coudre des sacs à tarte qui vont être à nouveau vendus sur la boutique en ligne Chrétiens service.

Autres bonnes nouvelles : les Apprentis d’Auteuil viendront cet été, ajouter un étage à l’atelier de stylisme afin que nos jeunes qui ont appris l’artisanat puissent travailler à la peinture, à la sculpture sur bois… Et le 7 mars prochain, en clôture de notre assemblée générale annuelle, nous inaugurerons l’étage de la maison Saint-Augustin, qui pourra désormais accueillir 60 garçons. Ce sera aussi l’occasion de célébrer les fiançailles de notre fille Augustine, diplômée d’un BTS commercial avec son copain, diplômé en économie, qui travaille comme cadre, à Lomé. Je les ai prévenus : nous comptons sur eux qui vont avoir une bonne situation, pour soutenir, à tous les niveaux, Vivre dans l’Espérance ! Le futur de l’association passe par ces jeunes.

… Et plusieurs autres plus difficiles

Fin janvier, je suis allée chez le juge plaider la cause d’une de nos orphelines. Elle est partie, contre notre avis, se marier à 16 ans, mais en décembre dernier elle a abandonné son bébé devant notre porte. La police l’a arrêtée. J’ai dit au juge qu’il devait nous la confier à nouveau, que nous re-tisserions le lien avec elle, lui apprendrions à aimer son enfant… que la prison ne lui vaudrait rien en comparaison. Nous avons obtenu que l’ex-mari qui la maltraitait, verse une petite pension pour l’enfant et que son propre père nous aide à financer une formation pour cette jeune femme en détresse. Car il n’a pas joué son rôle de parent comme il aurait fallu. Notre fille a le droit d’écrire une nouvelle et meilleure page dans le livre de sa jeune vie.

La veille de Noël, nous avons recueilli une orpheline, Jeannette qui s’est enfuie de chez elle car sa maman a été tuée par son papa alors qu’elle lui apprenait sa séropositivité. Quel malheur !

Soeur Marie Stella en consultation dans l'actuel centre de soins, la Maison Maguy, à l'écoute d'une patiente. (Photo Frédéric Sautereau)

Soeur Marie Stella en consultation dans l’actuel centre de soins, la Maison Maguy, à l’écoute d’une patiente. (Photo Frédéric Sautereau)

Mais le plus grand drame vient du fait que le Fonds mondial de lutte contre le sida, seul habilité à distribuer les médicaments anti-rétroviraux n’a plus assez d’argent. Alors, nous ne pouvons plus placer de nouveaux malades sous traitement ni changer l’ordonnance de ceux qui deviennent résistants. C’est ainsi que nous avons dû baptiser en urgence, l’un de nos enfants malades dont l’état de santé n’est pas très bon. C’est Alexandre-Kokou qui est son parrain, en signe d’espoir : il a lui-même tellement de fois côtoyé la mort qu’il est un exemple et un soutien pour ce jeune.

La situation sanitaire est donc terrible et injuste, mais il faut continuer d’espérer car nous menons un projet pour Dieu ! Si nous, nous désespérons, qui s’occupera des plus pauvres ?

Soeur Marie Stella

Vous pouvez encore soutenir l’action de Sœur Marie Stella en adressant vos dons à l’ordre des Sœurs hospitalières, 877 route de Roubaix, BP 40 183, 59734 Saint-Amand-les-Eaux Cedex.

Cette entrée a été publiée dans Marie Stella écrit, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Sœur Marie Stella : « Nous avons béni le terrain du futur centre de soins »

  1. marie paule ORE dit :

    Vraiment heureuse pour vous pour toutes ces bonnes nouvelles. Plein de nouvelles choses à découvrir lors de mon prochain voyage en octobre prochain. Merci à tous les donateurs. Merci à toi Sœur Stela et tous ceux qui œuvre avec toi.

    Marie-Paule de l’association Yovo Togo.